Autres informations

Élections législatives de juin 2017 sur la 11e circonscription du Val-de-Marne / Arcueil - Cachan - Gentilly Ouest - Villejuif

 

                                                                    

                                                  www.reveillonsnous.fr                           www.rebatirlafrance.fr

Jean-François Harel

Candidat sur la 11e circonscription du VaL-de-Marne

Arcueil – Cachan – GenTilly Ouest, Villejuif

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Campagne législatives 11 & 18 juin 2017

 

du jeudi 15 juin 2017

 

La République (soi-disant) en marche, le jeune parti du Président de la République tout juste élu, n’est qu’un vaste fourre-tout de politiciens et d’apparatchiks opportunistes venus du PS, des Républicains et du Modem comme les soi-disant nouveaux de la société civiles qui ont saisi le raccourci en marche pour aller plus vite à la soupe sur le dos des 15% d’électeurs inscrits qui aiment encore être trompés. À trop mettre en avant leur bonne volonté dans leur déclaration d’une parfaite maîtrise professionnelle des éléments de langage, on peut déjà en douter. S’ils avaient vraiment compris le fonctionnement de notre société et ses enjeux, ils n’y seraient jamais allez « par-là ».

 

Mais surtout, une énorme et flagrante incongruité démocratique se présente pour la gouvernance de notre pays, la France : quelle légitimité pourrait avoir une majorité politique au soir du 18 juin (de Gaulle en pleure de honte... après son appel à la radio, aujourd’hui c’est la pelle sur nos têtes !) avec probablement 75% des sièges à l’Assemblée Nationale qui ne représente le point de vue, aveuglé en plus, que de seulement 15% des électeurs inscrits, soit de 11% des citoyens de notre pays ?

 

Ceci démontre à quel point notre élite a nécrosé sa légitimité démocratique grâce à une Constitution qui, bien qu’élaborée pour protéger le peuple ne protège plus que ses dirigeants. C’est la conséquence d’une oligarchie qui a voulu conforter sa cupidité statutaire en servant l’ambition mondialiste de n’avoir plus que 7 milliards de cons-sots-mateurs sans frontière.

 

Le réveil imminent des anesthésiés, des somnolents, des écœurés et ceux qui ont déjà capitulés risque d’être d’une violence autant légitime que salutaire. Mais on doit encore et toujours persévérer pour réaliser dans la paix l’inéluctable mutation en cours de notre « système ». Cela ne va pas être simple puisque ce dernier qui veut « garder la main » va tout faire pour entretenir et développer sans état d’âme les clivages entre voisins de palier, entre villages, entre pays, entre classes sociales, entre religions, entre races, ethnies et idéologies, etc.

 

C’est pourquoi il nous faut passer d’une conciergerie qui ne veut que se servir et paraître avec un pouvoir basée sur le machiavélique « diviser pour mieux régner » à une vraie gouvernance présidentielle qui veut conduire pour servir un pouvoir basé sur « dix visions pour mieux harmoniser ».

 

Il y a encore beaucoup de travail mais, contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, nous n’en sommes pas si loin… Haut les cœurs ! Pour la France !

 

 

Vive la République ! Vive la France !

Jean-François Harel

Conseiller Municipal de Villejuif

 

                                                                    

                                                  www.reveillonsnous.fr                           www.rebatirlafrance.fr

Jean-François Harel

Candidat sur la 11e circonscription du VaL-de-Marne

Arcueil – Cachan – GenTilly Ouest, Villejuif

COMMUNIQUÉ

Campagne législatives 11 & 18 juin 2017

du lundi 12 juin 2017

Un grand merci avec toute ma gratitude aux 145 électrices et électeurs (113 sur Villejuif et 32 sur les 3 autres communes) qui ont voté pour ma démarche "La France est mon seul parti".

Lire une circulaire, aller en savoir plus en lisant quelques articles sur le site, réfléchir au diagnostic proposé, ne pas céder aux leurres de la vague en marche, ce qui de fait est une absurdité mais qui va provoquer l'inverse de ce que ces "suiveurs" envisagent, même au minimum, est la démonstration d'une fort respectable audace de responsabilité face aux enjeux et aux conséquences d'un choix par les urnes...

Merci à vous et, je le vous confirme si besoin, je n'abandonnerai pas, grâce à vous, mon engagement politique.

A très bientôt pour écrire ensemble la suite de ce chemin partagé.

 

Vive la République ! Vive la France !

Jean-François Harel

Conseiller Municipal de Villejuif

 

                                                                    

                                                  www.reveillonsnous.fr                           www.rebatirlafrance.fr

Jean-François Harel

Candidat sur la 11e circonscription du VaL-de-Marne

Arcueil – Cachan – GenTilly Ouest, Villejuif

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Campagne législatives 11 & 18 juin 2017

du lundi 1e juin 2017

Afin de répondre aux attentes légitimes de nos compatriotes, Je veux faire de notre circonscription un MOTEUR DU RENOUVEAU NATIONAL.

Pour cela, je créerai un « bureau d'études législatives ».

Installé dans notre circonscription, avec un référant par commune, ce bureau sera destiné à travailler en lien permanent et direct avec les élus et tous les habitants de la circonscription (artisans, travailleurs, entrepreneurs, retraités, familles, jeunes et chômeurs) pour élaborer des propositions de lois.

Il sera ouvert à la collaboration avec d'autres députés, quel que soit le département où ils seront élus et quel que soit leur famille politique. C’est ce que le Général Didier TAUZIN mettra en place dans la 2e circonscription de Charente.

Les propositions de lois qui en seront issues, réalisées sans a priori idéologique, avec le BON SENS qui caractérise notre peuple (mais non ses dirigeants depuis 50 ans !) seront ensuite soumises par moi-même à l'Assemblée Nationale.

Je consacrerai à ce bureau d'études législatives la majeure partie des moyens financiers qui me seront alloués, soit en 5 ans +1 000 000 €.

Un exemple de travail, pour ce bureau d'études législatives, sur l’administration territoriale :

Le constat : l’administration territoriale française est pléthorique, très coûteuse et peu efficace. Les projets en cours conduisent à la disparition des communes, donc de la démocratie locale et à la désertification de toutes les zones rurales de France. C'est juste inacceptable.

Les propositions : repenser totalement toute notre administration territoriale, la centrer sur les maires qui doivent redevenir les garants et les premiers acteurs de la démocratie, de la solidarité, du développement, de l’avenir.

En parallèle de ce « bureau d’études législatives », je rassemblerai dans un bureau d’union local tous les « candidats 2017 de la 11e circonscription » afin de porter à l’Assemblée Nationale les idées qu’ils portent aussi, du moment qu’elles contribuent à l’intérêt général, au bien-être et au devenir harmonieux et durable de notre pays.

 

Vive la République ! Vive la France !

Jean-François Harel

Conseiller Municipal de Villejuif

Pour « Rebâtir la France » avec une

 Force d’Union et d’Espoir,

 les 11 et 18 juin 2017,

 votez Jean-François HAREL !

 

Diagnostic global : Nous vivons le dramatique échec des sociétés actuelles qui ont cru et voulu nous faire croire que le sens du progrès humain était la conquête de la facilité. Elles nous ont conduits dans une impasse majeure dont le prix est exorbitant. Nous ne sommes plus des vivants mais des survivants. Dans nos sociétés modernes, la violence est présente partout et s’exacerbe dans sa négation de la « différence » et de son besoin de normes. Il nous faut réveiller les consciences et rappeler à l’être humain qu’il est noble et porteur d’une lumière qui signe la présence de quelque chose de plus vaste que lui. L’heure de l’engagement est venue pour « Rebâtir la France ».

 

Votez Jean-François HAREL parce qu’il faut :

 

En finir avec les mensonges, la lâcheté et la cupidité,

  • Mobiliser et convaincre plutôt que séduire et laisser courir,
  • Considérer que le clivage gauche-droite n’a plus aucun sens, que les partis ont asphyxié notre démocratie et qu’il faut rebâtir la France dans l’intérêt général, l’intérêt supérieur de la Nation et de tous ceux qui en sont les membres et acteurs à chaque instant.

C’est pourquoi je vous propose quelques pistes :

(D'autres analyses plus approfondies avec d'autres propositions sont disponibles dans le Manifeste

téléchargeable gratuitement tout en bas dans le signet ci-dessus "Le Manifeste"...)

 

Vers le discernement et le bon sens : Faire de l’éducation, la priorité

  • Pour que chaque jeune participe au bien-être et à l’essor de la France, mettre en place un service national pour tous les garçons et les filles de 18 à 21 ans.
  • Pour que nos enfants deviennent des adultes autonomes, conscients et responsables, favoriser le développement de leur être autant que de leur savoir, par le discernement.
  • Pour développer l’esprit critique de chacun, équilibrer les enseignements avec les expériences et renforcer l’approche philosophique, avec les langues et les arts.
  • Pour que les cursus choisis à 14 ans ne soient pas un handicap à 30 ans, mettre en place la formation professionnelle comme le développement personnel accessible à tous, tout au long de la vie.

Vers la responsabilité et l’efficacité : Restaurer une vraie gouvernance démocratique

  • Pour que vivre ensemble soit respecté par tous, rédiger une déclaration des Devoirs de l’Homme et du Citoyen, véritable charte éthique de tout comportement dans la cité et miroir de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : nous avons d’abord des Devoirs avant d’avoir des Droits.
  • Pour une gouvernance vraiment efficace, réduire le nombre d’élus dans toutes nos assemblées mais mieux indemnisés sous conditions, instaurer le cumul de trop de mandats et limiter les mandats consécutifs. Rendre le pouvoir aux maires pour rétablir la démocratie de proximité. Mettre en place les conditions qui rendent impossible l'impunité et l'abus de confiance.
  • Pour des institutions représentatives de tous les Français, réformer radicalement le financement des partis politiques et le monopole syndical tout en renforçant la parité privé/public et homme/femme.
  • Pour une meilleure prise en compte des victimes et une réelle condamnation des coupables, consacrer plus de moyens financiers à la Justice afin d’accélérer le délai des procédures et de respecter l’exécution de toutes les peines.

Vers le développement de l’activité : Considérer autrement le travail

  • Pour que notre système économique ne fonctionne plus sur une dette privée, avec les peuples en caution solidaire, revenir au contrôle total du système bancaire et de l’émission de la monnaie par le pouvoir politique régalien et instaurer une stricte séparation entre banques de dépôts et banques d’investissements.
  • Pour assurer une bonne santé à chacun, développer les circuits courts pour l’alimentation, interdire tout produit chimique dans toutes les productions et la rentabilité avant le respect de la vie animal.
  • Pour soutenir le développement et la pérennité des petites entreprises et des travailleurs indépendants, commencer par légiférer pour un règlement à 30 jours maximum de toute facture de prestation de service inférieure à 4 000 € HT, que la structure facturée soit publique ou privée.
  • Pour réduire le chômage, alléger le Code du Travail et celui du Commerce et aider le développement des TPE/PME/PMI (92% du PIB de notre pays) par des mesures fiscales et des procédures simplifiées.
  • Pour une retraite pour tous les Français, inclure dans le calcul de celle-ci, les années passées à s’occuper de ses enfants et de la collectivité par un engagement associatif bénévole.

Qui est Jean-François HAREL ?

 

Un homme d’expériences, de convictions et d’engagements

Dans la vie active depuis l’âge de 17 ans, et engagé dans la vie politique locale à Villejuif dès 1995, Jean-François HAREL est élu à Villejuif depuis 2002, a été président du groupe des élus de l’opposition à la Communauté d’agglomérations du Val-de-Bièvre durant le mandat 2008-2014, membres de nombreuses commissions et du CA de l’OPH Villejuif, et a obtenu 15,8% aux municipales de 2014. Ses expériences d’entrepreneur, de l’univers associatif et ses mandats locaux l’invitent à persévérer auprès de tous ceux qui souhaitent être représentés pour mettre en œuvre une politique efficace, objective, transparente et pérenne dont le bon sens, la transparence, la responsabilité et le discernement sont les fondements. À partir d’une vision d’avenir à long terme, il souhaite contribuer à construire une société respectueuse de tous et du bien commun dans l’intérêt général. Ainsi, pour affronter la remise en cause de notre système actuel et son « ajustement », il est convaincu, aujourd’hui plus que jamais, qu’il faut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne à la gorge.

 

Télécharger l'affiche de campagne des élections législatives de juin 2017

Télécharger
AFFICHE_JF.HAREL_2017.pdf
Document Adobe Acrobat 1.4 MB

Démission de l'UDI et soutien du Général Didier TAUZIN

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

du lundi 27 février 2017

 

Considérant le discutable déroulement du scrutin interne qui a permis à Jean-Christophe Lagarde de récupérer la présidence de l’UDI, considérant son soutien à des traitres élus devenus UDI qui ont voté avec l’UMP contre le suffrage universel lors du Conseil Municipal de Villejuif le 21 octobre 2015, puis son mépris depuis ma suspension programmée de l’UDI par des pirates qui se font passer pour des corsaires et son incapacité à défendre l’UDI au-delà de ses intérêts personnels, en tant que membre co-fondateur j’ai informé les instances de l’UDI de ma démission par courrier vendredi dernier.

Aujourd’hui, à 9 semaines du 1e tour des élections présidentielles, l’actualité politique est déroutante. Les primaires de la droite puis de la gauche, en ultime phase de survie, ont étouffé les médias et trié leurs notables avec seulement 13% de participation cumulée du corps électoral national. Les centristes abandonnés s’éparpillent. L’insignifiant leurre pistonné est en marche pour pérenniser le système qui nous asphyxie. Les extrêmes de la droite et de la gauche, frénétiques, sont en embuscade pour récupérer les clés du magasin. Chacun restant dans des batailles de postures et d’effets d’annonces entre chiffonniers et leurs écuries dont certains sont harcelés par une justice manipulée. Les accords de programme se réduisant uniquement aux investitures pour les législatives. D’où les 9 français sur 10 qui ne se reconnaissent plus dans le clivage gauche-droite. Tout ceci est la conséquence affligeante de l’abandon par la « classe politique » de sa mission depuis plus de 40 ans qui ne fait que de se servir pour sa carrière personnelle au lieu de servir le destin de la France et d’avoir comme unique objectif l’intérêt général. Voilà ce qui rend l’abstention légitime et majoritaire pour notre corps électoral écœuré et perdu.

Aussi, suite à la diffusion de mon manifeste « Citoyenne, Citoyen, Réveillons-nous ! » en mars 2016, et afin de participer à faire gagner le seul candidat fiable et honnête auprès de 78% des électeurs qui seraient près à se prononcer pour un candidat ni issu ni soutenue par un parti politique, j’ai accepté de rejoindre le Comité de Campagne du Général Didier TAUZIN, candidat à l’élection Présidentielle, dont je partage les constats, les analyses, le programme, la méthode, l’état d’esprit et la vision de l’avenir pour notre pays la France. C’est donc sans condition que je mets toute mon expérience à son service et mon mouvement Force d’Union et d’Espoir s’engage à soutenir ses adhérents et accueillir les nouveaux, chaque jour plus nombreux, motivés et enthousiastes pour « Rebâtir la France ».

« Rebâtir la France » c’est s’engager pour servir le destin de la Nation Française et accélérer la mutation en cours qui ne se fera que par un inéluctable changement de paradigme du mode de fonctionnement de notre société, déjà à l’œuvre par une prise de conscience exponentielle qui se généralise. La France doit initier un nouveau « processus de civilisation » d’une indiscutable et salutaire efficacité épanouissante.

Vive la République ! Vive la France !

 Jean-François Harel

Conseiller Municipal de Villejuif

 

                www.rebatirlafrance.fr              

 

Élections législatives de juin 2012 sur la 11e circonscription du Val-de-Marne


À télécharger


Télécharger
Journal de campagne 4 pages.pdf
Document Adobe Acrobat 626.2 KB

Fondation de l’UDI, Union des Démocrates et Indépendants         le 21 octobre 2012

À télécharger

Télécharger
FUE 21 10 2012 v1.61.pdf
Document Adobe Acrobat 391.0 KB

Le repère du 23 Germinal An III

Télécharger
Déclaration des devoirs.pdf
Document Adobe Acrobat 47.2 KB