Communiqué

Citoyenne Citoyen Réveillons-nous !

Avec Force d’Union et d’Espoir pour la France

Ce Manifeste écrit par Jean-François Harel est l’aboutissement d’un travail d’analyses de plus de 25 ans avec des personnalités et des anonymes de bon sens et de grandes compétences.

 

Si la grande majorité des candidats aux élections se demandent ce qu’ils doivent penser, dire et faire pour être élu puis pour conserver leur mandat, lui a commencé par se demander ce qu’il faudrait faire et mieux faire s’il devait un jour se voir confier des responsabilités par le suffrage universel.

 

Si ce Manifeste devait avoir un écho significatif auprès des françaises et des français, la conséquence serait la candidature de Jean-François Harel à l’élection présidentielle de 2017.

  • C’est parce que le diagnostic de ce travail est précis et argumenté qu’il faut avoir l’audace de réformer la France de fond en comble pour reprendre en mains notre destin,
  • C’est parce que les élus, obsédés par leur réélection, transforment leurs réformes en rustines, qu’il faut mettre en place un mandat présidentiel unique de 7 ans,
  • C’est parce qu’un peuple souverain n’a de compte à rendre à personne et qu’il a des devoirs et obligations qu’il choisit librement de s’imposer à lui-même, que la France doit reprendre en mains la maîtrise de sa souveraineté nationale qui est inaliénable, imprescriptible et sacrée,
  • C’est parce que la monnaie est de l’énergie humaine stockée qu’il faut redonner la prérogative à l’État de « battre monnaie »,
  • C’est parce que la concurrence est devenue ivre et bien faussée qu’il faut mettre en place la « Charte de La Havane » qui prône l’équilibre des balances commerciales avec une vraie coopération entre tous les pays,
  • C’est parce qu’il y a 25 millions abstentionnistes et de non-inscrits qui ne croient plus en la politique qu’il faut remettre en place les principes du « Conseil National de la Résistance » afin de placer l’intérêt général supérieur de la Nation au-dessus des partis, des castes et des corporations,
  • C’est parce que l’éducation nationale veut produire des « acteurs économiques performants » qu’il faut remettre en place « l’Instruction Publique » pour révéler le potentiel de chacun et développer la confiance en soi,
  • C’est parce que nous avons plus de 600 000 élus qu’il faut diminuer de 50% la représentation démocratique en les indemnisant mieux à condition d’être exemplaire,
  • C’est parce que la croissance n’est que de la dépense qu’il faut remettre le bon sens au cœur de la France, Jean-François Harel fera une première présentation suivi d’une dédicace le mardi 5 avril 2016 à partir de 16h00 à la Librairie du Centre, 46 rue Jean Jaurès, 94800 Villejuif.

Né en 1958 et engagé en politique locale depuis 1995, Jean-François Harel, est conseiller municipal de Villejuif (94) depuis 2001. Il est à l'origine des sites www.vivreavillejuif.org / www.efute.org / www.reveillonsnous.fr.

Avec 42 ans d’expériences professionnelles, il est aujourd’hui consultant en relations institutionnelles pour des entreprises françaises innovantes et président de l’association « l’Un Est l’Autre »